L’Etat commande 90 véhicules blindés de maintien de l’ordre 

La Gendarmerie nationale va remplacer ses blindés historiques par de nouveaux engins bien plus modernes. L’entreprise alsacienne Soframe remporte la commande de 90 véhicules.

À l’issue d’une mise en concurrence initiée en décembre 2020, le ministère de l’Intérieur va acquérir 90 véhicules blindés de maintien de l’ordre pour la Gendarmerie nationale. La société Soframe a remporté le marché, avec le modèle ARIVE le 27 octobre 2021 pour la somme de 56 millions d’euros. Un premier exemplaire sera commandé pour une livraison au 1er semestre 2022. Si tout va bien, les 89 véhicules restants seront ensuite commandés.

ARIVE ARmoured Infanty VEhicle - Soframe
Remplacer les vieux blindés des années 70

Cela fait plusieurs années que la Gendarmerie nationale cherche à remplacer les vieux VBRG, Véhicule blindé à roues de la Gendarmerie, dont les premiers, des Berliet VXB 170, ont été livrés dans les années 70. 

Ces blindés se répartissent aujourd’hui entre le groupement blindé de gendarmerie mobile de Satory, le centre national d’entraînement des forces de la gendarmerie de Saint-Astier et des détachements outre-mer. Ils sont prévus pour les situations de crise où les forces classiques de maintien de l’ordre se révèlent insuffisantes, mais le recours à l’armée, excessif. Ainsi ils peuvent résister à tout genre de projectiles, comme des cocktails Molotovs, voire des tirs d’armes à feu. Ils sont utilisés pour la première fois en métropole à la fin des années 70 lors des mobilisations nucléaires comme lorsqu’un village, Chooz, dans les Ardennes, se révoltent contre la construction d’une centrale nucléaire. Aujourd’hui ils sont principalement mobilisés pour franchir des lourdes barricades en métropole, en Corse et en Outre mer. Plusieurs VBRG avaient ainsi été déployés lors des manifestations des gilets jaunes ou lors de l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

VBRG engagé à Chooz en 1980

En 2020, l’Etat avait opté pour leur rénovation expérimentale par les entreprises Turgis&Gaillard et OMAT avec 200.000€ de budget par blindé. L’opération a été finalement abandonnée avec la commande de véhicules neufs via l’appel d’offres publié le 22 décembre 2020. C’est Soframe et son ARIVE qui remporte le marché le 28 octobre 2021 pour 56 millions d’euros, aux dépens de Arquus avec son Sherpa Light et de Nexter avec son blindé léger Serva. “Soframe est fière que son véhicule réponde aux exigences de la Gendarmerie nationale”, annonce ainsi l’entreprise dans un communiqué de presse.

Une production alsacienne

Soframe, entreprise basée à Hangenbieten (Bas-Rhin), est la filiale militaire du groupe Lohr qui emploie 1500 personnes dans le monde. Elle s’est spécialisée dans la conception et la fabrication de véhicules répondant aux besoins des forces armées et des forces de sécurité. L’entreprise est déjà connue en France pour fournir certains des engins lanceurs d’eau, plus communément appelés « camions à eau”, que l’on retrouve en manifestation comme le VID 12000 à Paris.

VID 12000 - Soframe

Cette commande représente un nouveau souffle pour la PME qui envisageait un plan social concernant plus de 300 personnes pour la fin d’année. “En 2021, le niveau du chiffre d’affaires est prévu au quart de celui de 2019”, annonçait, en janvier, Philippe Meyer, député Les Républicains du Bas-Rhin“.

ARIVE un blindé produit à près de 1800 exemplaires

Son blindé dénommé véhicule blindé de maintien de l’ordre, VBMO, est la version “gendarmerie” du modèle militaire ARIVE. D’une longueur de 7.4 m et d’une hauteur de 3.3m, l’ARIVE pèse plus de 14 tonnes et atteint une vitesse maximale de 100 km/h. Equipé de 4 roues motrices, il peut transporter un équipage de 10 à 12 personnes. Pour Soframe, le VBMO est particulièrement adapté “pour faire face aux menaces de violences extrême comme par exemple le terrorisme”, même s’il ne s’agit pas de la mission principale de ces blindés.Capable de dégager des obstacles de 3,5 tonnes, à laide d’une lame, sans blesser l’équipage, il remplit parfaitement le cahier des charges. Question survivabilité, son blindage lui permet de résister à des tirs d’armes automatiques telles que ceux des Kalashnikovs. 

Menu
piabet giriş - tipobet.click -
gencobahis.click
-

dinamobet.biz

- betist.click -

casino mavi