BRI

Brigade de Recherche et d’Intervention

Les BRI, Brigades de Recherche et d’Intervention, sont des unités de la police judiciaire. Créés en 1964 avec 350 membres en 2018, les BRI dépendent de L’office central de la lutte contre le crime organisé, OCLCO, hormis la BRI-PP (“brigade antigang”) qui dépend de la Direction régionale de la police judiciaire de Paris, DRPJ.

Les missions des BRI sont diverses : interpellations de malfaiteurs, prises d’otages, lutte anti-terroriste mais aussi rechercher et archiver tous les renseignements relatifs au banditisme. La BRI-PP peut en plus intervenir en formation BRI-BAC en tant que force d’intervention comme le RAID et le GIGN. En 2019 la Préfecture de police de Paris envisageait de fusionner la BRI-BAC avec le RAID et le GIGN.

Ces policiers ne sont donc pas formés au maintien de l’ordre mais ils se sont vus confier la même tache que la BAC lors de certaines manifestations de Gilets Jaunes en 2018 et 2019.

Le 12 janvier 2019, à Montpellier, des policiers de la BRI ont fait usage de fusils à pompe KSG avec des munitions non létales de type “BeanBag”. Ces munitions de calibre 12 de la marque italienne Fiocchi contiennent un sachet rempli de sable allant à 300m/s. Le fusil de KSG ainsi que ces munitions ne sont pas prévus dans le cadre du maintien de l’ordre en France.

La BRI à Paris le 8 décembre 2018.

Menu